Filou le Parson Terrier et Romain le Bébé (Haute-Savoie – 74)

Filou le Parson Terrier et Romain le Bébé (Haute-Savoie – 74)

J'étais intervenue pour aider les maîtres de Filou lorsqu'il était chiot. Jeune chien avec beaucoup de tempérament, il avait besoin d'un cadre bienveillant mais aussi de beaucoup de dépenses et d'attention. Quand Véronique est devenue maman, elle m'a recontacté afin de bien préparer l'arrivée de son enfant dans ce foyer qui comptait maintenant en plus une petite femelle Parson terrier nommée Etel. Les chiens ont bien accepté ce nouveau-né mais avec le temps, Filou notamment se mettait à lécher le visage de Romain dès que celui-ci se trouvait à sa portée. Il avait également du mal à supporter les pleurs du bébé. Le rôle de l’Éducateur Canin est aussi d'apprendre au maître comment gérer ces situations en sécurité pour l'enfant et en restant "positif" avec son chien pour éviter tout risque de morsure.

"Pour le comportement de Filou vis à vis de Romain, surtout les léchouilles, je n'ai pas vraiment eu de temps à y consacrer, par contre je suis beaucoup plus vigilante sur la phase juste avant qu'il se mette à le lécher et du coup, j'arrive beaucoup plus facilement à le stopper avant qu'il ne soit trop excité pour répondre à ma demande.

Je garde en mémoire la technique des récompenses avant qu'il rentre en phase de léchouille mais c'est effectivement très difficile d'avoir l'attention nécessaire au quotidien pour l'appliquer. Je le fais néanmoins aussi souvent que possible.

Romain marche de façon beaucoup plus assurée et j'ai l'impression que Filou va moins vers lui pour le lécher. La démarche est peut-être moins inquiétante pour Filou.

Ils commencent même à jouer tous les deux: Romain prend un jouet de Filou, le lance et Filou rapporte. C'est même Filou qui lui apporte son jouet pour initier le jeu. Etel suit de loin tout ça mais vient se faire câliner par Romain de temps en temps, il sait très bien leur faire des caresses.

Lorsque Romain se met à pleurer et que je vois Filou s'agiter, je lui propose de sortir systématiquement et il ne manque jamais une invitation. Etel lui emboite le pas, mais pas toujours. Ça doit vraiment être insupportable pour eux les cris de bébé.

Grâce à vos bons conseils tout se passe bien et les chiens semblent se sentir bien dans la place que nous leur avons faite dans notre famille."

Véronique Kermarrec (Haute-Savoie - 74)


Articles récents: